L’énigme du Pèlerin d’Emeraude

Extrait du Pèlerin d’Emeraude, Anonyme

« L’énigme du Pèlerin d’Emeraude »

« Avec mon premier, je suis. De lui, mon second se reçoit, et il a pour hôte le troisième avec lequel, je ne suis pas. Les trois ensembles sont la voie vers l’UN, séparés, c’est le chaos !

Si tu cernes les trois, alors de la pierre dégage l’épée par laquelle tu trouveras le chemin ! Et, devant l’ « Arbre Maître », désarmé, le Cherubin T’accueillera pour te montrer la  coupe provenant de l’antique émeraude.

Ainsi, par Toi, dans l’Anamnèse du Mystère Tu pourras, véritablement, célébrer : CELUI QUI EST. Qu’advienne ce jour où, triplement couronné partageant l’ivresse de Noé, je verrais en Tes mains les clés avant de reprendre mon chemin ! 

Voici un tout dernier conseil : Garde l’Emeraude toujours vivante car elle est le trône même de Dieu. Là où est l’Emeraude véritable, là s’y trouve aussi  le Cœur de l’Homme Divinisé.

Prends garde à ceux qui constamment dérobent la vie de tous les règnes pour la  manipuler et qui s’en arrogent le droit de la détruire impunément. Ces obscurs-là  témoignent d’une émeraude souillée, décalée, inerte et destructrice semblable à celle de l’ange déchu. Mais rendre la VIE à ces émeraudes-là, telle est aussi ta vocation.

Alors mon ami, sois à jamais la VIE, rien que la VIE ! Et Où que tu ailles, où que tu sois, Elle y sera toujours en Vérité. Telle est Sa LOI !

Devenu Pèlerin d’Emeraude à ton tour, fidèle gardien de la VIE ta force sera celle du chérubin !

Maintenant le Cœur heureux de te savoir parmi nous je reprends le chemin vers le « toujours plus au-delà » dans l’Infini du Cœur !

Cette énigme, à jamais cachée des sages et des savants, s’adresse à tous les simples d’esprit et pauvres de cœur.

Qui s’y aventurera sans ces deux dispositions essentielles jamais ne sera. »