Ces esprits de la nature, intelligences gardiennes de la vie !

Comme à l’accoutumée, je m’apprêtais à effectuer la mise en bouteille de mon Komboucha (boisson à base de thé fermenté), et à mettre en route la nouvelle préparation à fermenter. Mais au moment, d’ouvrir le récipient, je vis qu’un esprit reposait sur le haut de la bonbonne. Je ne l’avais jusqu’alors jamais repéré, et à vrai dire je ne pouvais pas m’imaginer en trouver un à cet endroit. Aussi tout en remontant dans le temps, je vis que celui-ci était là depuis plus d’une année, date à laquelle j’avais entrepris de produire cette boisson mais jamais je n’y avais prêté attention.

Maintenant la question qui me taraudait c’était celle de savoir si l’esprit était relié à ceux de la nature. Etait-ce un lutin ou un esprit de ce genre ? Etait-il  venu là par hasard ou  était-ce un esprit directement relié à l’activité biotique du komboucha ?

Pour en avoir le cœur net, il me fallait retrouver ceux et celles qui en fabriquaient aussi, et alors pourrai constater si sur chacune de leur macération reposait aussi un esprit, ce qui serait un signe évident en faveur d’un lien direct avec l’activité métabolique liée au komboucha.

Ainsi je rendis visite à deux de mes relations qui fabriquaient aussi cette boisson à base de thé fermenté. Là de fait, je reçus ma réponse car sur chacun des récipients servant à la macération reposait là aussi un esprit. Ces présences étaient pour moi, sans aucun doute, directement reliées au processus d’élaboration de la fermentation du thé, il s’agissait en quelque sorte d’une sorte d’intelligence qui présidait au bon déroulement de la fermentation. Ce que je fis aussi comme constat, c’est que ces esprits était de taille différente, plus la mère du Komboucha était âgée, plus l’esprit avait gagné en taille. Celui-ci grandissait donc en suivant fidèlement l’activité métabolique du champignon. Plus tard, j’étendis ma fabrication de cette boisson. Là encore sur chacune des nouvelles cultures se mettaient à apparaître un tout nouvel esprit.

Tout à coup, je pouvais expliquer et comprendre ces légendes où dans des distilleries ou dans des chais, il est dit que s’y trouvent des esprits de la nature. Il est évident que ceux-ci ne sont autres que les intelligences gardiennes des processus d’élaboration du produit issus d’un processus de fermentation tel le whisky, le vin, le Komboucha….

Vous savez, pour celui qui les voit, il est possible de les prendre en main, ils se laissent toucher, il est même possible de les appeler et de les voir venir vers vous. Ils aiment qu’ils soient reconnus et honorés de notre gratitude, et parfois même, ils peuvent venir vous demander de l’aide parce que le monde où ils vivent est en danger ou que le moment est venu pour eux de passer au terme de leur existence dans la lumière, et seuls les humains ont reçu cette capacité d’aider les âmes et les esprits à passer dans la lumière.

Voici une autre histoire :

Une amie constate depuis plusieurs jours des faits étranges qui se passent dans sa vie, au début cela la faisait rire mais à la longue elle s’en est inquiétée.

Par habitude tous les soirs en entrant chez elle, elle prend toujours bien soin de placer ses clés de voitures au même endroit afin ne pas perdre de temps à les chercher le matin, mais depuis plusieurs jours, le matin les clés disparaissent mystérieusement et il lui faut mettre l’appartement sens dessus dessous pour les retrouver.

Au bureau, des dossiers disparaissent et se mettre à réapparaître lorsqu’elle ne les cherche plus.

Elle va aux toilettes constate qu’il n’y a plus de papier WC, va en chercher et lorsqu’elle revient le papier est en place….

Par acquis de conscience, elle me demande de bien vouloir lui apporter ma lumière sur tous ces mystères trop fréquemment qui dérangent sa vie ces temps-ci. De fait, je perçois qu’un esprit de la nature est venu lui demander de l’aide. Pas de doute, en son monde, il se produit quelque chose de dramatique, il subit l’attaque d’une force hostile. Voilà donc la cause de son appel, et du désordre provoqué pour attirer notre attention. Une fois la situation corrigée, ayant pris soin d’enlever cette force hostile, tout est rentré dans l’ordre lui en son monde ainsi que pour mon amie.

Je terminerai par cette autre  histoire :

Tout en me balladant en forêt, mon regard est attiré par un petit cailloux très coloré, je me penche pour le ramasser quand soudain s’y manifeste un esprit de la nature. Là encore, je ressentais émanant de lui une détresse, et je pris conscience qu’il était lié par une force hostile collée. Une fois délié de cette force, je le sentis apaisé.

Les esprits de la nature sont très nombreux, ils ont tous un rôle et une mission précise. Les uns s’occupent des processus de métabolisation, de dégradation, de fécondation, et d’autres encore prennent soin de notre milieu naturel (air, eau, terre, feu). Mais ils peuvent être contrecarrés, par d’autres esprits qui viennent empêcher leur travail.

Les plus dangereux sont ceux qui sont issus de l’activité mentale de l’homme ignorant. Les humains ne connaissent pas ces mondes, ils ne savent pas qu’ils sont capables d’engendrer des esprits, la plupart du temps malfaisants, et dans leur inconscience, ceux-ci détruisent tout équilibre sur leur passage.  Malfaisants, artificiels, totalement irrespecteux des lois du Vivant, ils vont jusqu’à générer violence et souffrance dans le monde des esprits de la nature. Cet état de fait est caractérisé par toutes les entreprises agro-alimentaires qui se permette de breveter et de manipuler le Vivant en toute inconscience, en s’arrogeant des droits sur le Vivant qui ne peuvent être, ni ne seront jamais aliénables par quiconque. Par ces entreprises, les esprits artificiels et malfaisants engendrés sur cette planète sont pléthore et mettent en détresse les esprits de la nature, ces intelligences gardiennes de la vie de notre terre sans lesquelles nous ne pourrions exister.

Mais, à ceux qui me lisent, je leur assure que l’inconscience humaine sur cette terre est en voie de régression et que ses jours sont maintenant comptés. Bientôt la nature et ses esprits reprendront ses droits.

Aujourd’hui, je n’ai de cesse d’avoir à cœur d’écouter, d’aider le monde des esprits de la nature et de faire disparaître tout esprit maléfique à l’œuvre dans le règne des esprits des vivants à la mesure de mes moyens. N’oubliez jamais que les esprits de la nature sont les gardiens et les garants de la vie sur cette planète, prendre soin d’eux, c’est pouvoir accorder à l’humanité une voie de salut en la reconnectant au monde des intelligences favorables au vivant.

Plus nous serons nombreux à le faire sur cette planète, plus un esprit de lumière issu de notre intelligence consciente pourra naître et prendre soin de notre planète, et alors il en sera fini de cette tyrannie des esprits maléfiques sur cette terre, puissions-nous tous voir dans un futur très proche : un ciel et une terre nouvelle !