Au commencement était la Conscience !

 

Dans un dernier message : « Les animaux ont une conscience et les humains perdent la leur », je racontais cette expérience vécue dans cette rencontre entre conscience animale et humaine, à partir d’une connexion d’esprit à esprit. Sachez que cette capacité à poser notre esprit sur un animal ou tout autre vivant, nous la possédons tous, mais nous le le savons pas, et pourtant cela je le vis quotidiennement avec les animaux et la nature environnante. Suis-je un être à part ? Non, pas du tout et beaucoup de personnes seraient capables elles aussi d’en témoigner.

Un  jour faisant un stage autour des esprits de la nature, nous étions dix participants autour d’un arbre faisant un cercle, et  alors que nous appelions sur nous l’esprit de l’arbre pour entrer en communication, et voici que je le vis venir et il s’est séparé pour venir se poser sur chacun de nous.

Bien plus tard, je découvris que je possédais cette même capacité d’envoyer mon esprit sur les humains, les animaux et les végétaux, et que tout naturellement, en les appelant, aussi bien pour le végétal que l’animal leur esprit s’approchait avec facilité pour se poser sur moi.

Quand le contact est établi, vous êtes simplement dans une communication non verbale, mais vous pouvez ressentir leur émotion, la proximité d’un danger et leur souffrance même de constater le manque de conscience de la part des humains.

Désormais, lorsque je promène mon chien dans la forêt, je prends soin de la saluer et de faire reposer mon esprit sur chacun des arbres présents, et là très vite vous les sentez venir vers vous et communier à votre présence. Un jour, j’ai ressenti l’affolement de la forêt qui était inquiète, et vraiment son plan vibratoire avait baissé, une lourdeur était apparue. Cet état émotionnel provenait de ce qu’à l’orée du bois, une débroussailleuse avait éliminé sur une hauteur d’environ 3 mètres, toutes les branches qui venaient faire ombrages sur les champs cultivés. La forêt en était encore toute perturbée. Alors, j’ai nettoyé la peur qui se ressentait en ce lieu et la forêt s’est soudainement apaisée.

Aujourd’hui, j’essaie d’avoir ma conscience ouverte en permanence sur le tout le vivant qui m’environne et lorsque je fais silence, j’invite ceux et celles avec lesquels je suis connecté à venir se joindre à moi.

A ceux qui prient ou méditent, je leur propose à faire de même, à poser sur tout vivant leur esprit et à appeler sur eux-mêmes chacun des esprits qui vous environne qu’il soit minéral, animal ou végétal pour  venir se joindre à vous. Jamais ils ne se font prier, bien au contraire ils apprécient toujours cette divine attention et chaque fois une paix profonde s’installe là en chacun des vivants. Question de Conscience.

Le jour où tous les humains seront en connexion totale avec tous les règnes vivants, alors la paix, la félicité, la communion seront véritablement. Toute la création n’attend que cela, et je sais qu’elle n’est autre que mon corps.

Alors si tout a une conscience et un esprit, il est urgent de retrouver les vôtre véritables. La création est impatiente que vous les recouvriez, car le chemin vers le Divin ne peut se faire sans elle et son espérance est grande de pouvoir un jour en prendre elle aussi la voie mais elle ne peut le faire sans vous. C’est ainsi car nous appartenons tous au même corps, un seul manque et tout est en attente. Ne pas comprendre cela, c’est encore être encore dans le non-conscient.

« Si tu ne peux pas être encore une étoile, sois d’abord la pierre, l’arbre ou l’animal qui est à tes côtés, et lorsque tu seras devenu chacun d’eux, ce sera le commencement du chemin vers la Conscience, et cela non seulement pour toi-même mais aussi pour nous tous. Et surtout, en chemin, prends toujours bien soin de toi !…» 

Le pèlerin d’émeraude.