Les anges…. Nouvelle fausse croyance ?!

La grande vogue tous ces temps-ci : l’engouement pour les anges !

Dernièrement, j’ai reçu un mail fort sympathique qui m’invitait, si je le voulais bien, à accueillir, chez moi, deux anges pendant une semaine. Je dois bien vous avouer que cette proposition ne m’était pas étrangère, et je n’en fus pas surpris, à ceci près, que cette fois-là en 2010, il s’agissait de recevoir chez soi un archange !

Certes les anges ne me sont pas inconnus, et j’ai beaucoup de respect pour leur mission. Il m’est déjà arrivé d’en voir dans certaines demeures que je visitais mais je vous assure à chaque fois les hôtes des lieux étaient des personnes lumineuses, bonnes et très spirituelles lesquels ne connaissaient même pas l’existence de ces anges gardiens chez eux.

Quant à ces fameux anges ou archanges de lumière que l’on s’envoie comme un « petit paquet cadeau », j’ai le regret de vous dire qu’au-delà de cette  fausse gentillesse l’existence de ceux-ci n’est pas. Je dis à ceux et celles qui l’ont cru ou le croient encore, et qui se prêtent à ce jeu sont de grands ignorants, qu’ils se leurrent sur leur capacité spirituelle et qu’ils jouent avec le feu et le soufre.

Alors permettez-moi de vous parler du monde des anges, qui sont-ils ?

Tout d’abord, les anges n’ont pas d’imprésario, ils sont à la gouverne de personne car ils sont étroitement liés au cœur de l’homme. Si celui-ci est ouvert, lumineux prêt à donner et à accueillir, alors l’ange est là, tout naturellement. Mais à cause de l’hiver spirituel des humains, les anges les ont désertés pour aller vers d’autres cieux.

Lorsque je sonde les âmes de ceux qui s’adressent aux anges, et s’en disent accompagnés, je n’y vois bien souvent qu’inexistence spirituelle et illusion.

Si l’ange peut être député aux affaires humaines, il l’est toujours dans des circonstances bien particulières. Celui-ci ne pourra jamais se substituer à la force spirituelle de l’homme, d’ailleurs, il est intimement lié au cœur même de l’homme spiritualisé. Dans un message précédent, je vous avais dit que nous pouvions engendrer des anges et c’est la réalité.

L’homme a cette capacité de par l’union de son âme au Transcendant, de faire advenir un ange, en tant que force spirituelle. 

Alors, croire que votre salut ou votre guidance viendra des anges, et d’un recueil de ceux qu’il faut prier en fonction des jours de la semaine ou celui du jour de votre naissance,  je vous dis que cela est une vision erronée du monde de l’esprit divin.

Si certains textes sacrés nous disent que les anges se penchent avec convoitise sur l’homme. C’est à cause de notre âme qui nous est propre. Par elle, l’homme spiritualisé, ici-bas, peut accomplir des œuvres pour lesquelles les anges en sont bien incapables par ce que ce n’est tout simplement pas de leur ressort.

Alors, si vous espérez que les anges sont à votre service pour vous transformer, vous protéger, vous guider, détrompez-vous ! C’est trop facile …

Ce n’est que lorsque vous commencerez à travailler à vous-même, à vous trouver en vérité, que les anges s’approcheront de vous mais, s’il vous plait, faites en tout d’abord les premiers pas.

Trouvez votre âme, allez vers vous-même, alors les anges, avec plaisir, commenceront à venir vers vous pour vous aider dans votre mission.

Oui ! Vous avez bien entendu : l’ange est député à l’homme qui se cherche et qui est en voie d’accomplir, voire de réaliser sa mission spirituelle. Tel était la mission des anges gardiens !

Vous savez les anges sont peu friands des tasses de thé et des petits gâteaux. S’ils viennent chez vous, c’est à cause des facultés de votre âme qui commencent à pouvoir s’éveiller, poindre et se déployer.

Alors, vous qui affectionnez les anges, je vous pose ces questions :

–       Pourquoi votre soudaine croyance aux anges ? Que vous apporte-t-elle ?

–       Puisqu’ils sont là pour aider les humains dans leur mission spirituelle, où en êtes-vous de la vôtre ? Où en êtes-vous de votre avancée humaine et spirituelle ? Qu’avez-vous fait de votre âme ?

–       Depuis votre fréquentation plutôt « mentale » avec les anges, qu’est-ce qui a, véritablement, grandi en vous ?

S’il vous est difficile de répondre clairement et simplement, dites-vous que dans votre inconscience, votre croyance est celle dévolue aux anges des ténèbres qui se plaisent à se déguiser en lumière.

Alors n’ayez aucune hésitation, portez leur votre affection, et sans faute il s’attacheront  avec beaucoup de fidélité obligée à vous tenir toujours plus loin de votre âme. Puis un jour, ils vous dévoreront.

Alors n’attendez rien des anges de lumière, inutile de les appeler en vain. Commencez par travailler à vous-même, et ce n’est qu’à cette unique condition qu’ils viendront tout naturellement vous accompagneront dans votre quête.

La quête de l’Ange, l’homme en quête de soi.

Sa voix, l’Âme de l’homme. Silence !

L’Ange et l’Homme : l’Amour de la Vie. Par don !

L’Âme et Dieu : l’Offrande, l’action de grâce. Le mystère du Cœur !