Du devoir de gestion des matrices ou des champs morphiques….

Pourquoi le travail accompli dans le rééquilibrage d’un lieu n’opérait-il pas pleinement l’effet escompté ? Cette question je me la suis souvent posée devant les échecs parfois rencontrés. Parfois, le soin semblait d’une totale inefficacité tant sur les lieux que sur les personnes. Au vu des corrections accomplies, il aurait dû en être tout autrement, et je ne trouvais plus rien à corriger. Dans ce cas précis que dire, comment expliquer une telle situation ? Quelle explication donner aux personnes déçues dans leurs attentes ? Sur quoi avais-je fait l’impasse ? Quelle clé me manquait-il ?

Lire la suite : Du devoir de gestion des matrices ou des champs morphiques…._

 

« Vos mesures vibratoires sont erronées…. »

Nous étions une quinzaine de stagiaires, l’objectif du stage : «Développer son ressenti». Exercice après exercice, je n’arrivais jamais aux mêmes résultats que les autres, ils étaient la plupart du temps inversés. Un autre stagiaire qui connaissait et pratiquait déjà le magnétisme vint me dire qu’il avait le même problème et qu’il ne comprenait pas. Il avait de la pratique dans le magnétisme, il l’exerçait depuis quelques années. Lorsque nous avons demandé à l’enseignant du stage, le pourquoi de cette constante distorsion, il nous a dit : «Vos mesures sont erronées, vous avez inversé vos polarités.» Quant à nous en dire plus sur le comment et le pourquoi de cette inversion, il n’avait malheureusement pas de réponses à nous donner.

Lire la suite : Vos mesures vibratoires sont erronées

 

Ma meilleure amie… sorcière ! ?… N’importe quoi !

En 2013, Mme W. me lance un appel au secours car personne ne parvient à l’aider. Elle se sait envoûter mais nul n’arrive à casser le maléfice. Sa vie, jour et nuit , est un enfer. Son sommeil impossible, douleurs dans tous les membres… Bien sûr, je perçois bien la réalité vécue par cette femme à ce moment et je ne peux qu’acquiscer à ses dires. Elle est loin d’être folle.

Aussi pour l’aider et comprendre la dynamique de cet envoûtement, je recherche son auteur. Je commence par ses proches et lui demande de me nommer, par leur prénom, une à une toutes ses amies quand soudain une personne, parmi toutes celles citées, m’apparaît sans hésitation possible, comme étant l’instigatrice de cet envoûtement. « Stop,c’est celle-là ! » lui dis-je.

Un long silence s’intalla, je la sentais comme stupéfaite, j’avais l’impression d’avoir fait un crime de lèse-majesté, sa réponse fut celle-ci : «Alors là, Monsieur, c’est du n’importe quoi, je vous assure vous faites erreur ! Cette femme est ma meilleure amie. Voyez-vous tous les jours nous allons à la messe et nous prenons la sainte Eucharistie, puis l’après-midi nous nous retrouvons chez moi pour prier à ma délivrance», mais je ne cherchais pas à me rétracter, certain de ce que j’avais perçu je lui reconfirmais ce que j’avais discerné sur elle et sur son amie.

Si elle ne pouvait l’entendre immédiatement, j’avais l’intime conviction que les choses se dévoileraient un jour. La communication téléphonique en resta là.

Six mois plus tard Mme W. m’appela et se confondit en excuses : «Monsieur vous aviez raison et je vous prie de bien vouloir m’excuser pour ne pas vous avoir cru. Souvenez-vous de cette meilleure amie dont vous me disiez qu’elle pratiquait le mal, nous l’avons découverte, un matin, morte sur sa table de cuisine. Elle était entrain de procéder à un rituel de magie noire. J’ai encore du mal à y croire. Quand je pense qu’elle ne savait que faire pour se rendre utile à tout le monde et tous la louangeait. Vous vous rendez compte, nous allions ensemble à la messe tous les jours !»

C’est une constante dans mon travail, combien de fois suis-je obligé de mettre en garde les personnes contre leurs meilleur(e)s ami(e)s. Je dis toujours l’excès de gentillesse, d’attention prévenante cache la plupart une montruosité.

Chaque fois que je débusque ou démasque un sorcier ou une sorcière, j’ai toujours la même réponse à peu près en ces termes : « il n’est pas possible que cette personne, si profondément bonne et irréprochable, soit ce que vous dites !»

Alors me direz-vous en qui pouvons-nous faire confiance, comment identifier la nature profonde d’un individu ? Comment savoir si l’un de mes amis proche est malveillant ?

Pour y arriver, il faut pratiquer le discernement et celle qui s’y aventure se doit de regarder la réalité en face. Voir la vérité de ce monde n’est pas facile, c’est décevant et cela peut vous faire peur?

Pratiquer le discernement n’a de sens que si vous entreprenez de changer votre réalité. La compromission n’est plus possible avec l’ancien monde maléfique, et de nouveaux choix s’imposeront à vous. Il y a aussi une autre conséquence et non des moindres, qui pourrait vous déstabiliser : le regard de vos proches lesquels, s’ils n’entrent pas dans la même démarche que vous, vous prendront pour un malade, un déséquilibré, un transgresseur.

Qu’entendait-il par onde de vie ?

Imaginez ma stupéfaction  quand un magnétiseur, descendant d’une longue lignée de guérisseur, m’annonça qu’il n’y avait pas d’onde de vie dans le lieu que j’habitais. Au prime abord, je ne savais ce qu’était l’« onde de vie » mais il ne fallait pas être devin pour en comprendre le sens. En d’autres termes : les énergies chez moi n’étaient pas « top ». Ce constat posé par cet homme eut comme effet celui d’une baffe. Moi qui, depuis bien longtemps, travaillait dans les énergies, je dus reconnaître ma difficulté à l’admettre. Chez moi, le cosmique, le tellurique, l’aspect magnétique des énergies, l’énergie universelle,…. tout était pourtant bel et bien là. Les failles, les sources qui perturbaient le lieu, les mémoires… avaient été corrigées géobiologiquement. Dans les faits tous ceux et celles qui passaient chez moi trouvaient le lieu vraiment paisible, reposant et ressourçant ! Et pourtant énergétiquement, selon cet homme, il y avait des blocages et des empêchements.

Comment alors discerner la véracité des dires de ce guérisseur ? Un des critères de discernement que j’ai retenu, ce fut la réelle qualité vibratoire de ses énergies y compris celles du lieu où il nous recevait. Devant son savoir ancestral, je fis tête basse l’écoutant avec attention. Certes il n’était pas prolixe dans ses explications mais elles se devaient d’être entendues à leur juste valeur. Curieusement, très vite, l’intelligence de son savoir me fut transmis comme une sorte de cadeau donné par la Vie, comme une sorte d’évidence indubitable.

Alors qu’entendait-il par onde de vie ? Selon lui cela correspondait à l’ambiance, la dynamique, l’orientation énergétique d’un lieu ou d’une personne dans une perspective temporelle et non pas immédiate.

Pour mon lieu, il me confirma la présence des énergies pré-citées tant en force qu’en qualité mais elles n’étaient pas du tout capables de s’ordonner dynamiquement à la Vie à cause d’un ou plusieurs empêchements. La raison de cette incapacité : des forces malfaisantes se déployant en mon lieu à travers des meubles anciens, des objets, et des cadeaux offerts. De retour chez moi, sur ses conseils, je me mis à explorer mon lieu de vie, et je me devais de reconnaître et confirmer ses dires. A ma grande désolation ma réalité était bien plombée !

Je vais tenter maintenant de vous expliquer ce qu’est l’onde de vie avec cette histoire.

Que faut-il pour faire une brioche ? Des oeufs, de la farine, du sucre, du lait, du sel, de la levure. Sur le plan de travail tous les ingrédients s’y trouvent et le tout de première fraîcheur. Et si le four est là à portée de main, est-ce pour autant que la brioche prend forme ? Non il manque le principal : le cuisinier. Ce n’est pas un ingrédient mais par lui la brioche va prendre forme et existence. Imaginez un instant que le cuisinier soit empêché de venir pour une raison quelconque, alors la brioche ne pourra pas prendre existence ?

Chez moi, en ma demeure, tous les ingrédients énergétiques (tellurique, cosmique, magnétique, énergie universelle…) s’y trouvaient en qualité mais il manquait quelque chose pour que la Vie puisse exister dynamiquement en force, harmonie et plénitude dans l’espace et le temps. En finalité, tout semblait comme en attente, comme endormi, comme suspendu dans le temps. Le grand absent dans cette histoire, un acteur et non des moindres : la Vie dans sa véritable dynamique temporelle.

Un fois remédié à cette défaillance, tous sans exception, y compris les animaux, avons ressenti les bienfaits d’une onde de vie réellement présente dans le lieu de vie : plus de vitalité, meilleur sommeil, un calme et une paix encore plus grandes, les animaux plus détendus encore.

Mais alors qu’est-ce qui peut affaiblir voir neutraliser l’onde de vie des lieux et des personnes ?

– Les forces sataniques et leur prégnance
– Les magies, les sorcelleries, les envoûtements
– Les objets maudits reçus en cadeau, achetés aux antiques….
– Les âmes et les esprits présents dans un lieu
– Les influences et projections psychiques de personnes malfaisantes
– Les intelligences mémorielles parasites
– Certains champs morphiques

Malheureusement, à ce jour, je constate qu’il est bien rare de trouver une belle onde de vie tant dans les lieux que chez les personnes. Apprendre à la jauger, à l’évaluer, et à tout faire pour qu’elle puisse véritablement se déployer, c’est s’assurer de prodiguer des soins énergétiques de qualité avec discernement et justesse. Concrètement prendre en compte l’onde de vie, aide à se verticaliser, à rejeter et à éliminer les forces maléfiques pour soi et pour les autres. C’est aussi se préserver de les transmettre chez d’autre par transfert. Si ces forces disparaissent de votre vie alors votre travail d’énergéticien s’en trouvera pleinement vivifiant. Vous aurez retrouvé votre juste place, celle d’être acteur et ambassadeur de la Vie.